Association Montagne Labarthe


AccueilCarnet des AMéListesVoyages, treks • Sanctuaire des Anapurnas - Népal

Trek

Sanctuaire des Anapurnas - Népal

octobre 2008

vendredi 6 juin 2008, par Yves Moy

Trek au "Sanctuaire des Annapurnas"

Nous étions partis pour parcourir le "Tour des Annapurnas", mais comme au Népal il y a parfois de l’imprévu, un méchant problème d’organisation nous a contraints à changer in-extremis notre projet. Nous sommes alors repartis pour le "Sanctuaire des Annapurnas". Il ne s’agit pas d’un temple, mais d’un très vaste cirque montagneux au pied de l’Annapurna Sud avec au fond l’impressionnante face de l’Annapurna (8091m), le premier 8000 à avoir été gravi (en 1950 par Herzog et Lachenal).

La première partie du trek grimpe fort, par des sentiers souvent aménagés en escaliers de pierre. Il y en a beaucoup dans cette région et ce sont au total des milliers de marches que nous avons enjambées. On traverse de la forêt, des prairies à sangsues et des rizières qui montent en terrasses jusqu’à des hauteurs impressionnantes, on en trouve encore à plus de 2000m d’altitude. Quelques pluies d’orage, heureusement évitées en se réfugiant dans des "tea houses" accueillantes.

La grande vedette de ce parcours n’est pas l’Annapurna mais le proche Machhapuchhre (6993m), montagne sacrée et encore interdite, altière pointe enneigée déjà visible depuis Pokhara. Elle a son "base camp" à 3700m, en fait un petit groupe de lodges (les gîtes d’étape de chez nous, en plus rustique) où nous passons notre nuit la plus haute. Dans le froid de 4 heures du matin, nous en repartirons vers l’ABC ("Annapurna Base Camp", la manie des sigles sévit aussi là-bas !). C’est avec une grande émotion que nous voyons le jour puis le soleil arriver sur ces monts parmis les plus hauts de la terre. On se sent vraiment tout petits, dans ce monde minéral silencieux hormis le bruit du vent, à peine troublé par les déclics de nos appareils photo...

Notre guide nous a amélioré l’itinéraire du retour, en nous faisant traverser une forêt presque tropicale pleine de plantes étranges, de singes et de cris d’oiseaux. On nous raconte qu’elle abritait aussi des brigands qui s’attaquaient aux voyageurs et à qui les maquisards maoïstes auraient fait passer cette déplorable habitude en leur coupant les mains lorsqu’ils les capturaient, toutes choses difficiles à vérifier...

Un petit tour au belvédère de Poon Hill pour revoir l’Annapurna mais aussi le Daulaghiri et le Tukuche et c’est la redescente dans une vallée de rizières, en rencontrant les petits enfants joyeux parfois quémandeurs ou les écoliers chahuteurs en uniformes impeccables. Beaucoup d’hommes et de femmes qui portent, c’est le seul moyen de transport avec les convois de mulets.

Le retour à Pokhara puis Katmandu nous fait retrouver les charmes de la "civilisation" : bruit, odeurs, agitation et encombrements. Heureusement, il y a beaucoup de lieux à visiter, surtout si l’on s’intéresse aux innombrables stupas et temples (boudhistes et hindouhistes) et à des quartiers entiers tels que ceux protégés par l’Unesco ("Durbar square", Patan, Bakhatpur,...).

Nous sommes revenus enchantés de ce périple de plus de trois semaines, en souhaitant revenir un jour dans ce pays du Toit du Monde et apprécier à nouveau l’hospitalité de ses habitants.

Eliane, Eric, Gérard, Michèle et Yves.

info portfolio

Fleurs de fêtes Au pays des rizières Les enfants du village Le Machhapuchhre (6993m) Annapurna (8091m) Dans la forêt Les temples de Bhaktapur D'autres temples ! Baktapur

Siret : 498 618 750 00018 - APE : 9312Z - Activités de clubs de sports
On voit mieux ce site avec le navigateur Firefox |Nous écrire | |Plan du site | SPIP